WALHAIN: Couchie; Nanni, Woos, Tshiala, Coibion; De Vuyst (85e De Roos), Hochstenbach, Bojovic, Vangest (76e Degreef), Henri, Averna (71e Schogel).

COUILLET: Alexandre; Eputa, Belhaj, Steens, Rosa Chaveiro; Yurdakul, Avci (66e De Julius), Seferlis, Camilleri, Birinci (62e Atasever); Diarra (40e Bon).

ARBITRE: M. Bossuyt.

AVERTISSEMENTS: Bojovic, Belhaj, Birinci, Bon.

EXCLUSION: 21e Belhaj (2 j.).

LE BUT: 25e Henri (1-0).

WALHAIN Casimir Jagiello fulminait à l'issue du match capital perdu par ses ouailles. «C'est scandaleux. L'arbitre a sifflé à tort et à travers. Il exclut Belhaj pour avoir jeté le ballon à terre alors que la rentrée en touche lui revenait. Cette décision a faussé le match. C'est la quatrième fois cette saison que nous sommes volés.» Si M. Bossuyt se montra effectivement sans pitié pour le défenseur carolo, ce dernier accumulait les petites fautes depuis l'entame de la partie. Walhain profita immédiatement de cet avantage numérique par Henri qui ponctuait victorieusement un centre de De Vuyst (1-0). En face, Avci et Steens avait déjà frappé deux fois la transversale de Couchie. Camilleri tira également sur le poteau dès la reprise, peu après qu'Alexandre eut sauvé la balle du 2-0 devant Henri. Le gardien carolo s'illustra encore en fin de rencontre en repoussant les essais de Averna et de De Roos, seuls face à lui. Le Wallonia décrochait son second succès de la saison. «Cela faisait des semaines que nous le méritions, déclarait René Hidalgo. Nous n'avons pas encore affronté une formation supérieure à la nôtre. Las, les résultats manquaient. Notre victoire ne se discute pas. Ceci dit, nous avons eu difficile, même à onze contre dix. La carte rouge? Elle est méritée. Zecchini l'avait eue la semaine dernière pour un geste identique. Ce succès fait du bien au moral.» La lutte s'annonce chaude en bas de tableau...

© Les Sports 2005