WALHAIN: Couchie; Nanni, Bojovic (57e Tshiala), Zecchini, Coibion; Woos, Hochstenbach, De Roos, Henri; Averna (70e Keyen), De Vuyst.

KERMT-HASSELT: Franssen; Buckinx, Deckers, Op de Beeck, Beckers; Jordens, Collas, Braem, Sulieman (90e Carroccio); Henderix (78e Ozcan), Mamoun (88e Breels).

ARBITRE: M. Delferiere.

AVERTISSEMENTS: Jordens, Collas, Henderix, Sulieman, Deckers, Mamoun.

LES BUTS: 36e Mamoun (0-1), 58e Henderix (0-2), 80e De Vuyst (1-2).

WALHAIN Le Wallonia a buté hier sur une formation limbourgeoise physiquement supérieure. Si les locaux ne manquaient pas de bonne volonté, la réussite choisit le camp des visiteurs qui ouvraient la marque sur leur première occasion d'un tir tendu de Mamoun. Incapables de se créer la moindre opportunité franche, hormis sur un envoi de Woos facilement capté par Franssen, les Brabançons semblaient résignés. Henderix, d'une tête lobée, les assoma dès la reprise. Totalement amorphes, les Walhinois héritaient cependant d'un penalty à dix minutes du terme qu'ils convertissaient en trois temps, l'envoi de Woos puis celui de Hochstenbach étant repoussés par Franssen avant que De Vuyst ne pousse le ballon dans le but (1-2). «Nous aurions même pu bénéficier d'un second penalty, avançait René Hidalgo. Ceci dit, la victoire de Kermt n'est pas volée. C'est une des formations les plus solides de la série. Mes gars se sont battus jusqu'au bout mais cela n'a pas suffi.» Il faudra décidément bien du courage aux Walhinois pour espérer se maintenir avec un noyau aussi étroit.

© Les Sports 2006