SES PLUS GRANDES ÉMOTIONS “Je ne suis pas facilement ému. Surtout pas après un match de football. Mais je dois dire qu’après notre dernier match contre Zulte-Waregem, j’étais très, très content. C’était un match très important pour moi. Pour John également. Nous aurions été attaqués de tous les côtés. Alors que maintenant, the winner takes it all. Grâce au coup franc dévié de Biglia. Le 30e titre était déjà beau, la qualification au détriment de Limassol était particulière, comme le penalty de Gillet à la 93e minute contre Bruges en 2012. Mais ma joie du mois passé était vraiment indescriptible.”