Une montgolfière Folon dans les airs

Isabelle Bondroit

Elle prendra son envol le 9 juin prochain à l'occasion de la première Journée wallonne de l'air

LA HULPE Un homme au chapeau se tient en équilibre sur une échelle qui le conduit de la terre vers un ciel étoilé. C'est un automate. Guidé par une musique, il commence une danse. En équilibre sur deux mains, puis sur une, il défie les lois de la pesanteur.

C'est par cette scène que se termine la visite de la Fondation Folon, installée depuis un an dans la Ferme du Domaine de La Hul- pe. Tout un symbole. L'homme sort de mes toiles et de mes sculptures, il prend vie et se définit dans l'espace.

Pour Jean-Michel Folon, cette réalité est plus qu'une évidence. On comprend dès lors pourquoi l'artiste a accepté de parrainer la première année wallonne de la qualité de l'air. Cela m'a semblé tout à fait normal. L'air est essentiel, mais tout le monde ne s'en rend pas compte.

Et pour y arriver, Jean-Michel Folon n'a pas lésiné sur les moyens. Ainsi, est-il actuellement en train de peindre la toile d'une montgolfière. Elle sera entièrement recouverte de grands yeux à l'intérieur desquels on retrouvera, à chaque fois, un ballon. Une oeuvre qui sera révélée au public le 9 juin 2002, à l'occasion de la première Journée wallonne de l'air mise en place par la Région wallonne.

Ce grand rendez-vous réunira également un autre parrain de cette année de l'air 2002: le célèbre aventurier Bertrand Piccard.

Avec son ballon, guidé par les vents, il a parcouru le tour du monde et ce 9 juin, ce sera un peu de cette grande aventure qui sera renouvelée. En effet, outre le ballon Folon, c'est un ballon Piccard qui décollera du Domaine de La Hulpe, accompagné d'autres ballons.

Pendant que Justine Henin, la marraine de cette année, fera siffler sa balle de tennis dans les airs, et remportera Roland-Garros, s'amuse Jean-Michel Folon qui prévoit également d'organiser, pour l'occasion, un grand concours de dessins.

Les plus consultés

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be