Acidenitrix, le traître à tête de hareng

M. Ka.

Première apparition dans Le Grand Fossé (1980)

La publication du Grand Fossé marque un tournant dans les aventures d'Astérix mais aussi dans la vie d'Uderzo. Son complice, son ami, René Goscinny est décédé et il faut poursuivre l'oeuvre en solitaire. D'aucun ont cru que cette disparition allait sonner le glas des aventures du célèbre Gaulois mais il n'en fut rien.

Dans cet album, tous les ingrédients qui ont fait jusque là, le succès de la série s'y retrouve pourtant sans que rien ne manque.

L'un de ces ingrédients, c'est incontestablement la présence d'un méchant d'excellente facture. Ici, en l'occurrence c'est Acidenitrix qui fait son apparition. Pour faire simple, si vous vous souvenez de Tullius Detritus, le semeur de zizanie dans l'album du même nom, eh bien Acidenitrix est pire et ce aussi bien moralement que physiquement.

Avec son teint jaunâtre caractéristique d'une cirrhose aiguë du foie, sa cote de mailles qui ressemble à s'y méprendre à une parure d'écaille de poissons, ses bras surdimensionnés, ses mains qui n'en finissent pas et sa tête de hareng saur, c'est le moins qu'on puisse dire qu'il n'inspire pas confiance voire suscite carrément le dégoût.

On ne va pas dire qu'il n'est pas frais pour ne fâcher Ordralfabetix mais cet Acidenitrix dégage une odeur véritablement pestilentielle à mi-chemin entre l'odeur de poisson pourri une transpiration rance. C'est sans doute le méchant le plus immonde et le plus pervers qui soit apparu dans l'univers d'Astérix.

Dans le Grand Fossé, Acidenitrix est le conseiller du chef d'un village Gaulois. Ou plutôt du chef de la moitié d'un village puisque les habitants ont creusé un énorme fossé qui n'est pas sans rappeler le mur de Berlin et divise le village de part en part.

Acidenitrix est véritablement l'émince grise, ou plutôt jaune, de son chef. Quand son rival fait appel aux irréductibles Gaulois pour lui venir en aide, Acidenitrix n'hésitera pas à pactiser avec les Romains. Car ce qu'il veut, ce n'est pas que son chef devienne le chef de l'entièreté du village, non, ce serait trop simple, trop modeste.

Ce que veut Acidenitrix, c'est carrément devenir calife à la place du calife. Il ambitionne de devenir le chef du village mais en plus de lui prendre sa fille. Ce qui n'est ni du goût de la belle fanzine ni de celui de son amoureux, le beau Comix qui n'est autre que le fils du chef rival. Un bel imbroglio certes mais qui donne à cet album un côté Roméo et Juliette assez étonnant.

© La Dernière Heure 2005

Les plus consultés

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be