La Stib se met à l'anglais

Mathieu Ladevèze

L'ensemble des messages vocaux se fera désormais en trois langues. Le site web sera trilingue en septembre

BRUXELLES L'idée trotte dans la tête du ministre bruxelloise de la Mobilité Pascal Smet (SPA) depuis longtemps. La Société des transports intercommunaux bruxellois (Stib) s'y est mise pour la première fois hier à l'occasion d'une annonce orale dans les stations de métro. Cette annonce constitue d'ailleurs une double première.

Primo, celle-ci a été énoncée en trois langues: le français, le néerlandais puis l'anglais. Deuzio: il s'agit d'une annonce prévenant les usagers que l'utilisation des transports en commun ce jour est particulièrement judicieuse à cause de menaces de pics d'ozone (lire ci-dessous).

Il y a déjà eu des messages vocaux dans les stations de métro de la capitale, mais uniquement de manière ponctuelle lors de grands événements organisés au stade Roi Baudouin: concerts de stars interplanétaires ou matches de football internationaux.

Midi, Schuman et Maelbeek

La nouveauté est que ce trilinguisme va être systématisé. «Tous les messages vocaux de la Stib se feront désormais en anglais, en plus du français et du néerlandais», confirme ainsi le porte-parole de la Stib Jean-Pierre Alvin. «L'idée générale est que la communication vers les voyageurs se fasse elle aussi en anglais. Nous n'utiliserons par contre pas l'allemand, pourtant troisième langue nationale, car les messages deviendraient beaucoup trop longs.» L'objectif semble évident: Bruxelles est la capitale de l'Union européenne et accueille de nombreux touristes. La Stib se doit donc de causer anglais.

Cette évolution va d'ailleurs plus loin que les messages lancés par les haut-parleurs du réseau Stib. On sait déjà que l'affichage dans futurs trams 3.000 est déjà prévu dans les trois langues. D'ici le mois de septembre, le site web sera trilingue. Tandis que certaines brochures informatives à destination des touristes comme des résidents parlant l'anglais seront rédigées en anglais.

Mieux, si le pas ne sera pas franchi immédiatement pour globaliser l'affichage informatif en anglais dans toutes les stations du réseau de la Stib, celle-ci n'exclut pas que certaines stations de métro à forte vocation internationale s'y mettent. C'est le cas de celles de la gare du Midi, de Schuman ou de Maelbeek.

© La Dernière Heure 2006

Les plus consultés

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be