Trois suicides parmi les hommes qu'elle a aimés

En 1967, elle-même avait déjà tenté de partir

PARIS Cette phrase, Dalida l'a répétée souvent : "J'ai réussi dans la vie, mais j'ai raté ma vie." Elle n'a pas eu l'enfant dont elle a toujours rêvé. En 1975, à 42 ans, elle y croyait encore lorsqu'une opération du fibrôme s'imposa. La maternité devenait, pour elle, un rêve interdit.

Elle a surtout eu une vie amoureuse compliquée et les trois hommes qui ont le plus compté ont choisi le mettre fin à leurs jours. Lorsqu'elle vint au Jeu de la Vérité de Patrick Sabatier, Dalida insista sur le fait que, pour deux d'entre eux, le suicide s'est fait plusieurs années après leur séparation. Tout de même...

Lucien Morisse s'est tiré une balle dans la tête en 1970. Ils s'étaient séparés en 1961. Il avait refait sa vie. Mais peu de temps avant son suicide, il avait téléphoné à Dalida. Il aurait voulu la revoir. Elle n'était pas opposée à l'idée mais, à ce moment-là, elle n'était pas disponible.

Richard Chanfray, connu pour avoir un peu chanté sous le pseudonyme de Comte de Saint-Germain, s'est suicidé au gaz de voiture, en juillet 1983, en même temps que sa nouvelle femme. Ils s'étaient extrêmement endettés. Dalida avait mis fin à leur relation en 1981. Il est l'homme à avoir vécu le plus longtemps avec Dalida : huit ans. Ils s'étaient rencontrés sur le plateau de l'émission de Guy Lux, Cadet Rousselle. Chanfray était un ami de Pascal Sevran, lui-même très proche de Dalida. Le personnage était fantasque, déraisonnable et fut aussi un homme infidèle. Mais, pour Dalida, il était surtout un grand enfant.

Le 18 juin 1976, il provoqua un énorme scandale en tirant à la carabine et en blessant le petit ami de la bonne, croyant qu'il avait affaire à un cambrioleur. Chanfray se retrouva en prison. Dalida le reprit. Mais, après ça, rien ne fut pareil.

Le grand amour de Dalida fut un artiste italien, un chanteur maudit, Luigi Tenco. C'était en 1966. Il avait 28 ans et elle, 33 ans.

Tout le monde connaît la suite. Après une prestation qui l'avait déçu, au festival de San Remo, Tenco rentra à l'hôtel Savoy avant Dalida. Il se tira une balle dans la tête. C'est Dalida qui découvrit le drame. C'était le 26 janvier 1967. Le 15 février, elle chantait pour Guy Lux au Palmarès de la Chanson. Le lendemain, dans une chambre du quatrième étage de l'hôtel Prince de Galles, avenue George V, Dalida tenta, une première fois, de mettre fin à ses jours en avalant 75 pilules. Elle resta dans le coma pendant cinq jours.

Elle fit sa rentrée en télé en juin. Puis elle s'amouracha d'un jeune fan de Luigi Tenco. Elle tomba même enceinte mais se fit avorter : le père, Lucio, n'avait que 22 ans. Douze ans de moins qu'elle.

C'est une chambre du quatrième étage de l'hôtel Prince de Galles que Dalida fit, le 16 février 1967, une première tentative de suicide. (dh)

Richard Chanfray ou Comte de St-Germain. (dr)

Luigi Tenco a été le grand amour de Dalida. (DR)

()

Les plus consultés

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be