“Je n’ai jamais oublié ma défaite face à Connors !”

Il menait 6-3, 6-2, 5-2 au 2e tour à Roland-Garros en 80

Trente-deux ans plus tard, Jean-François Caujolle n’a pas oublié cette illustre défaite face à Jimmy Connors au deuxième tour à Roland-Garros en 1980. Il menait 6-3, 6-2, 5-2.

D’une voix assurée et d’un regard sans émotion, celui qui a grimpé jusqu’à la 71e place à l’ATP se replonge dans le souvenir le plus vivace de sa carrière. Un épisode qui le rend triste et fier.

“Je venais de le battre à Monte-Carlo. Lorsqu’il avait débarqué à Roland-Garros, il avait pointé en conférence de presse qu’il avait comme objectif de prendre sa revanche face à moi. Les journalistes internationaux restaient incrédules car ils ne me connaissaient pas. Le hasard nous a placés face à face dès le second tour. J’ai perdu ce match que j’aurais toujours dû gagner. J’ai hérité de nombreuses occasions que j’ai laissées filer. L’arbitre prévu avait été malade et remplacé par un autre qui n’avait pas le grade requis. Il a pris deux décisions litigieuses qui m’ont été défavorables. En l’espace de quelques semaines, j’ai subi plusieurs défaites de justesse qui m’ont miné le moral durant un mois. Si la balle avait mieux tourné à ce moment-là, je grimpais dans le Top 20 mondial”, conclut celui qui a atteint la 71e place mondiale et qui n’a jamais revu Connors depuis son revers 6-3, 6-2, 5-7, 1-6, 1-6 à la Porte d’Auteuil.

Th. V.

Caujolle - Connors en 1980.

Les plus consultés

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be