Un établissement qui vaut le détour

Monmart Sébastien
Un établissement qui vaut le détour

Enfin ! L’école communale d’Andoy, victime d’un important incendie causé par une imprudence de l’entreprise en charge de la construction de deux nouvelles classes - est prête à accueillir les enfants de maternelle et de primaire.

Après plusieurs années de travaux, le moins que l’on puisse dire est que cette nouvelle école a de la gueule et que tout a été mis en œuvre pour optimiser au maximum l’apprentissage des bambins. Le bâtiment qui accueillera bien vite les élèves s’étend sur deux étages.

"Le rez-de-chaussée qui s’étale sur 850 m² sera réservé à la section maternelle et au réfectoire. L’étage de 530 m² est destiné aux élèves de primaire. Il y a au total dix classes : 4 pour les maternelles et 6 pour les primaires, soit quatre de plus qu’avant l’incendie de 2009. Mais aussi deux locaux de cours spéciaux, un local de sieste et un réfectoire avec cuisine équipée. Les classes seront équipées de tableaux classiques et d’écrans numériques", indique l’échevin du Patrimoine Tanguy Auspert.

Outre cette augmentation considérable de la capacité d’accueil, la nouvelle école communale d’Andoy se veut écologique. Des matériaux durables ont été utilisés pour la construction, des panneaux photovoltaïques ont été posés et l’acheminement du gaz de ville a permis d’y installer des chaudières basse condensation et un chauffage par le sol.

Ce chantier retardé par les conditions climatiques hivernales difficiles ou encore des vols de câble du matériel, représente un investissement de 2.227.404€, dont 483.132€ d’indemnité versée par la compagnie d’assurance de la Ville. Un investissement clairement à la hauteur du résultat puisque l’école accueillera à la rentrée 2013 bien plus d’élèves qu’en 2009.

"123 élèves étaient inscrits avant l’incendie, il y en aura 185 en septembre prochain", ajoute l’échevine Anne Barzin. Dès lundi, les enseignants et les services de la ville de Namur entameront le déménagement du matériel qui se trouve actuellement dans les 29 modules préfabriqués qui avaient été installés en urgence pour palier à cet incendie.

Sébastien Monmart

Les plus consultés

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be