Ils attaquent l’Europe en justice

Veronesi Magali

Vent de raison n’a pas l’intention d’en rester là. Ses membres ont déjà obtenu que la Commission de recours pour le droit d’accès à l’information en matière d’environnement demande au ministre responsable de transmettre les résultats du fameux rapport final de l’étude sur le bruit des éoliennes "auquel les citoyens doivent avoir accès, mais que le ministre de l’Environnement bloque".

"La signification de cette décision aura lieu sous peu. Sans nouvelles de leur part dans les 15 jours, nous transmettrons à notre avocat puisque Philippe Henry est dans l’illégalité." Mais en association avec des dizaines d’autres groupes dans toute l’Europe, ils poursuivent aussi l’Union européenne pour avoir forcé ses États membres - à travers des directives imposant des quotas - à mener une politique énergétique sans avoir vérifié si elle avait une chance d’aboutir. "Nous l’attaquons aussi pour ne pas veiller à ce que les citoyens, dans le cadre de la convention Aarhus, aient accès aux informations nécessaires à ce débat capital", précise le président Patrice Doutrelmont qui annonce fièrement que la Cour européenne de Justice de Luxembourg vient de déclarer les requêtes recevables. Le bras de fer ne fait que commencer…

M. V.

Les plus consultés

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be