Le 18e voyage a été le bon

Thyssen Emmanuel
Emmanuel Thyssen

"Ces PO2 sont un fleuve bien trop tranquille du côté du Kehrweg" ou "Courage, on sera à mi-parcours après ce court déplacement au Stayen", avait-on envie de dire au moment du coup d’envoi hier ! Le discours est un tantinet différent au terme des 90 minutes. D’une part car les trois points ont été acquis en affichant de l’envie et permettent

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Les articles les + lus