Les corneilles et les blaireaux accusés de détruire champs et jardins: “on dramatise la situation”, répond Natagora

Le ministre de l’Agriculture Willy Borsus estime qu’un statut de gibier serait plus adéquat qu’un statut d’espèce protégée pour certains animaux.

Les corneilles et les blaireaux accusés de détruire champs et jardins: “on dramatise la situation”, répond Natagora
©Shutterstock
Corvidés, blaireaux, castors… Les espèces sauvages de Wallonie sont de plus en plus régulièrement accusées de faire des dégâts dans les cultures et chez les particuliers, à tel point que certains n’hésitent pas à réclamer la fin des...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité