Les licornes ont existé, et même côtoyé des humains !

Une nouvelle découverte scientifique permet d’expliquer l’existence des nombreux récits qui concernent cette créature fantastique.

Magic,Unicorn,In,Fantastic,Sky,With,Fluffy,Clouds,And,Crescent
©Shutterstock

Quand on entend le mot licorne, on imagine une bestiole imaginaire et majestueuse, auréolée de mystères et dont le système digestif produit des paillettes. Grossière erreur, les licornes ne sont pas que le fruit de l'imagination des humains. Elles ont existé en chair et en os et ressemblaient davantage à un rhinocéros pataud qu'à un gracieux cheval. Plus incroyable encore, les licornes auraient côtoyé l'homme de Néandertal. C'est ce que révèle une nouvelle étude publiée par Discover Magazine.

Selon les scientifiques, la disparition des licornes daterait de 35 000 ans avant Jésus Christ or l’homme de Néandertal serait apparu il y a environ 300 000 ans, ce qui signifie que ces deux espèces ont cohabité. Ces conclusions ont été rendues possibles par l’étude de 23 fossiles et grâce à une datation par le carbone. Cette cohabitation pourrait expliquer les récits et fantasmes entourant les licornes, grâce à un mythe entretenu par ces humains, développe la revue spécialisée.

Les raisons de la disparition des licornes demeurent incertaines. Certaines théories avancent que les humains ont chassé la licorne jusqu’à ce qu’elles disparaissent de la surface de la terre. Mais selon les auteurs de l’étude, l’hypothèse la plus plausible est celle du réchauffement climatique. Les hivers plus rigoureux auraient privé l’animal d’herbe, son principal moyen de subsistance. Cependant, les licornes ne sont pas entièrement éteintes puisqu’elles ont laissé une espèce-fille, une espèce-fille, le rhinocéros que nous connaissons aujourd’hui.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be