Aoshima, c'est une petite île japonaise, tellement petite qu'elle compte en réalité six fois plus de chats que d'habitants. Les félins se sont donc appropriés les lieux : ils investissent les maisons abandonnées et colonisent les villages de pêcheurs.

Aujourd'hui, les touristes curieux viennent même visiter la minuscule île juste pour voir les félins. "Si les gens qui viennent sur l'île trouvent la présence de chats apaisante, alors je pense que c'est une bonne chose", déclare Hidenori Kamimoto, 65 ans, à Reuters.

Importés il y a quelques années pour combattre les souris, les chats ont donc parfaitement rempli leur mission. Il y a en effet peu de chance qu'un rongeur ait survécu parmi cette "meute" de 120 chats...