Rares, impressionnants par leur taille, mythiques même... les calmars géants ont souvent alimentés les contes que l'on racontent aux enfants.

Habituellement, les calmars géants vivent dans les profondeurs marines. Il est donc rare de capturer des images d'un spécimen. C'est pourtant le mini-exploit réalisé par des pêcheurs japonais du port de Toyama, le 24 décembre dernier. D'après les premières estimations, le céphalopode mesurait environ quatre mètres de longs, tentacules comprises. C'est en plongeant sous son bateau que l'un des pêcheurs a aperçu l'animal qui crachait de l'encre tout en essayant de s'enrouler autour de lui.

Cet animal mystique ayant alimenté nombre de légendes, peut mesurer plus de treize mètres pour les femelles et plus de dix mètres pour les mâles. Une taille impressionnante mais qui reste éloignée des vingt mètres parfois narrés dans les livres d'aventures marines. "Son comportement, sa physiologie, quelles sont ses proies et ses prédateurs, comment il se reproduit, comment il vit dans des milieux obscurs… C’est un animal sur lequel on sait encore très peu de choses", précise Michel Segonzac, attaché honoraire au Muséum national d’histoire naturelle, dans les colonnes du 20 Minutes.