C'est pour éviter à une éventuelle arrestation que le cambrioleur se serait jeté dans l'étang où il aurait été attaqué par un alligator.

Le vendredi 13 novembre dernier, un jeune homme de 22 ans, Matthew Riggins, est porté disparu après avoir annoncé à sa copine qu'il partait pour Barefoot Bay dans le sud des Etats-Unis. Ses intentions étaient d'y commettre des cambriolages. La police a également expliqué que cette nuit là, des comportements suspects avaient été reperés.

Dix jours plus tard, un corps avec des parties de jambes ainsi qu'un bras manquant est retrouvé dans un étang de la ville dans lequel se trouvait un alligator dit "agressif". Il a été ensuite euthanasié. Une autopsie a également été réalisée et le contenu de son estomac assure que le cambrioleur a été attaqué par l'animal. Pour éviter les autorités, le jeune homme aurait donc sauté dans l'étang.

Il s'agit d'une mort "malencontreuse", "la personne était au mauvais endroit, au mauvais moment", affirme une télévision locale. Selon les responsables des alligators en Floride, on compte 22 décès de ce type dans l'État depuis 1948.