David Gruber n'en a pas cru ses yeux. Sa découverte est une grande première.

L'explorateur des océans et biologiste marin de la chaîne américaine National Geographic était simplement parti faire une sortie nocturne en mer, au large des Îles Salomon, pour voir des requins et le corail biofluorescent... Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il tomba nez à nez avec une tortue imbriquée fluoresecente. Le principal intéressé témoigne "On aurait dit un vaisseau spatial" avant d'ajouter qu'il a rapidement "laissé tranquille l'animal pour ne pas le brusquer ou l'effrayer"

Ce n'est pas la première fois que l'on découvre un animal biofluorescent mais c'est bien le premier reptile connu doté de cette particularité, d'où l'importance de la découverte. 

La tortue imbriquée est une espèce en danger de disparition et est, de ce fait, protégée mais jamais il n'avait été fait état qu'elle pouvait être biofluorescente. David Gruber n'a qu'une seule hâte: trouver la réponse à cette biofluorescence, encore inconnue avant sa petite virée nocturne.