Le beau geste de ce patron à la retraite à ses employés

Plutôt que de revendre son entreprise 4 millions d'euros, il la cède à ses employés

Rédaction en ligne
Eric Belile
©Capture d'écran huffington Post

C'est ce qu'on appellerait la belle histoire du jour. 


Éric Belile est le créateur et dirigeant d'une entreprise d'impression depuis 1989, entreprise basée à Nantes dans l'ouest de la France. Une entreprise en plein boom si l'on en croit le quotidien Ouest-France qui relaie l'histoire. La Générale de bureautique connait un chiffre d'affaires de plus de 8 millions d'euros et une croissance de 25% en 2016.

À l'approche de la retraite, le dirigeant avait un parcours tout tracé devant lui. Celui de revendre l'entreprise à une société plus grosse pour plusieurs millions d'euros. Mais c'est un tout autre choix qu'a choisi de faire Éric Belile. Il a préféré transmettre l'affaire à cinq de ses employés, en les accompagnant dans la gestion de l'entreprise pendant plusieurs années. "Je dois bien ça aux salariés, explique le patron au quotidien régional français. Pour moi, il est naturel que l'entreprise reste au personnel : on a bâti le projet ensemble. Ce n'est pas une démarche altruiste, c'est un juste retour des choses. Vendre à un groupe, ça signifierait des licenciements."

Concrètement, Eric Belile fait une croix sur 4 millions d'euros de dividende répartis sur sept ans, grâce à un LBO (un montage juridico-financier qui permet de céder une entreprise). Du côté des employés, l'attitude du patron impose évidemment le respect. "Y'en a plein qui auraient pris le pognon. Lui il préfère nous soutenir."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be