Un humoriste crée une application de rencontre où il est le seul homme

Shed Simove est un humoriste britannique qui ne manque pas d'imagination. Alors qu'il n'a pas trouvé l'amour sur les multiples applications de rencontre déjà existantes comme Tinder, Grindr, Meetic, etc., il a décidé de créer sa propre application pour trouver la perle rare.

Rédaction en ligne
jk
©capture écran Twitter

Shed Simove est un humoriste britannique qui ne manque pas d'imagination. Alors qu'il n'a pas trouvé l'amour sur les multiples applications de rencontre déjà existantes comme Tinder, Grindr, Meetic, etc., il a décidé de créer sa propre application pour trouver la perle rare.

"Shinder", son application, est fortement inspirée de Tinder mais les deux premières lettres font référence à son prénom. Autre détail pour le moins insolite: il est le seul homme disponible. Quoi de mieux pour augmenter ses chances de trouver l'amour?

"Je me suis vite rendu compte qu'il est difficile de se démarquer et de se faire remarquer avec un choix sans fin. J'ai prévu que la pénurie de matchs potentiels va créer une demande accrue, augmentant mes chances de succès", a expliqué Shed Simove au site The Mirror.

EI
©capture écran Twitter


Une fois sur l'application, les femmes sont directement dirigées vers le profil de Shed et reçoivent ce message: "Excellent choix! Vous avez clairement des goûts exquis. Vous recevrez un message si l’intérêt est réciproque".

Si des hommes essaient d'entrer en contact avec l'humoriste, ils reçoivent directement cette notification: "Désolé, Shed est actuellement un hétérosexuel épanoui, mais nous restons en contact".


Bien que l'idée de départ semble un peu folle, cela semble fonctionner pour Shed. "Je suis maintenant un gros poisson dans mon propre étang", s'est vanté celui dont l’application prône la qualité sur la quantité. Le concepteur de Shinder explique qu'une centaine de profils féminins correspondent déjà au sien.

Bien qu'il ne soit pas connu chez nous, Shed Simove n'en est pas à son premier buzz. Il serait à l'origine du livre "Fifty shades of Gray" en référence au best-seller romantico-érotique, contenant 200 pages en dégradés de gris, totalement vides d'écriture.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be