Mis au sol "probablement par des vandales", le monolithe retrouvé dans le Limbourg va être bientôt évacué

Des inconnus ont renversé, probablement dans la nuit de vendredi à samedi, le monolithe de métal découvert plus tôt dans la semaine à Kanne (Riemst), dans le Limbourg.

Belga
Mis au sol "probablement par des vandales", le monolithe retrouvé dans le Limbourg va être bientôt évacué
©Belga

Les autorités communales ont fait savoir que le bloc allait encore rester quelques jours avant d'être évacué, lundi vraisemblablement. "Ce sont probablement des vandales qui ont fait le coup. J'ai appris auprès de personnes qui avaient constaté la chose samedi matin que des traces de pneu étaient visibles. On ne met pas ainsi au sol un tel monolithe. En tout cas, la pièce a attiré du monde", a indiqué le bourgmestre de Riemst, Mark Vos.

Des randonneurs ont découvert jeudi matin un mystérieux monolithe de métal à Kanne. Le bloc métallique d'une hauteur d'1m80 a été érigé près du monument aux morts du sergent Norcross, sur un point panoramique donnant sur le canal Albert et le Sint-Pietersberg.

À travers le monde, ces monolithes mystérieux attisent la curiosité du public. L'un d'eux avait notamment été placé dans le désert de l'Utah aux Etats-Unis. Des monolithes ont également été repérés en Roumanie, en Californie et sur l'île britannique de Wight.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be