Viré d’un restaurant, l’homme "extraterrestre" déplore "l’esprit étroit" de certains

La transformation d’Anthony est extrême. Un choix qui perturbe sa vie de tous les jours.

Black alien project evolution - compte Instagram
Black alien project evolution - compte Instagram ©Black alien project evolution - compte Instagram

Anthony Loffredo est tatoué de la tête aux pieds. Pour ressembler à un extraterrestre, le trentenaire s’est fait retirer les narines. On lui a également coupé certains doigts et orteils. Cette transformation physique extrême n’arrête pas de faire couler de l’encre. L’année dernière, l’alien humain déclarait notamment qu’il souhaitait une dernière transformation au niveau de son pénis. Plus récemment, il a expliqué qu’il se faisait bannir de certains restaurants à cause de son apparence. Du coup, il se cache.

”Si je veux manger dans un restaurant, il arrive que le serveur me dise que je ne peux pas manger sur la terrasse”, explique-t-il à LadBible TV. Les situations où on lui demande de se faire discret se répètent. Il regrette “l’esprit étroit” de ces personnes qui le mettent de côté.

L’année dernière, Anthony avait déjà expliqué qu’il n’avait pas décroché un emploi à cause de son apparence. “Ce type de changement, ce n’est pas seulement un tatouage, c’est quelque chose de plus grand”, avait-il analysé dans le podcast Club 113. Dans son cas, les tatouages ont débuté parce qu’il avait l’impression d’être né dans un corps qui n’était pas le sien. “Cela peut être positif, parce que vous vous sentez mieux après les modifications, mais vous devez savoir qu’il y a aussi un côté sombre.”

Il insiste : “Je suis un type normal, je travaille, j’ai une famille… J’aime qu’on me regarde comme un type normal qui a un travail, une famille, un ami, une petite amie, tout ça. C’est ce qui me rend normal.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be