Habitué à utiliser les services proposés par Airbnb pour louer sa maison, Chris, un australien, a cette fois eu une bien mauvaise surprise. Sa locataire Robyn, qui a loué la maison pour un séjour prolongé, refuse de quitter les lieux, relate la chaîne australienne Channel 9.

Tout semblait se dérouler normalement. Mais rapidement, Chris s'interroge sur le comportement de Robyn. Après avoir installé un mât de drapeau dans la cour de la maison, celle-ci a en effet décidé d'apporter ses propres meubles et de réaménager le jardin. "Elle a commencé à faire des choses comme accumuler des meubles, je savais qu'elle fumait à l'intérieur et à planter des arbres dans des endroits étranges comme le parc de l'autre côté de la route", explique le propriétaire lors d'une émission télévisée.

Malheureusement, les choses n'en sont pas restées là. Suite aux plaintes des voisins, Chris décide de demander à la locataire de quitter le logement. Une chose que Robyn refuse catégoriquement, allant même jusqu'à embaucher un garde de sécurité pour s'assurer que personne ne puisse l'expulser. Celui-ci se serait même dit "désolé que Chris ne soit pas légalement autorisé à rester ici".

Face à cette situation improbable, l'homme a contacté la plateforme, qui lui a conseillé d'engager un avocat. De son côté, la police australienne se dit impuissante.