Benjamin Ledig est un utilisateur de la plateforme TikTok qui veut absolument faire le buzz, quitte à se mettre l'ensemble de la population à dos. Après avoir dansé en crop top et mimé une fellation dans une église catholique et après s'être habillé avec une kippa, le jeune TikTokeur a décidé de récidiver en s'attaquant cette fois-ci à la religion musulmane.

Dans une vidéo postée sur son nouveau compte Tik Tok, le jeune homme a voulu se moquer du Coran, le livre sacré de l'Islam. "Tout ce qu'il y a écrit à l'intérieur me paraît très intéressant mais pour autant ça ne m'intéresse pas", a-t-il tout d'abord lancé avant d'enchaîner les provocations. 

"Alors ce livre me servira peut-être à laver les vitres. On peut aussi l'utiliser pour caler un meuble. Ou alors pour laver ma table", dit-il en utilisant le Coran pour réaliser ce qu'il décrit avant de l'envoyer à la poubelle. "Vous l'avez compris, j'en ai strictement rien à foutre de ce qu'il y a d'écrit à l'intérieur. Et non, je ne suis pas obligé de respecter un Dieu parce que vous, vous y croyez. Donc vous vous en doutez, je ne vais pas en faire grand chose".

Se cachant derrière la "liberté d'expression" pour justifier ce qu'il met en scène dans ses vidéos, Benjamin Ledig a toujours refusé d'exprimer des regrets quant à ses actes. Invité à plusieurs reprises sur les plateaux de télévision, dont de nombreuses fois sur TPMP où, en pleurs, il disait être victime de harcèlement et de menaces physiques, l'influenceur a toutefois toujours continué à faire de la provocation.