Après son coup de gueule, Bigard affirme avoir reçu un coup de fil du Président.

Quand Jean-Marie Bigard pas content, lui toujours le dire très fort, sur les réseaux sociaux notamment. Il n’a pas manqué, donc, de pousser une gueulante à destination d’Emmanuel Macron, sur Instagram. "J’en ai marre de voir des guignols nous diriger !", écrivait-il à la veille du déconfinement. "Pourquoi le gouvernement relance les courses du PMU mais nous interdit de boire un canon en terrasse ?" Manifestement, d’après l’humoriste, ses propos sont remontés jusqu’à l’Élysée. Interrogé dans Loft Music, sur Sud Radio, il a confié avoir reçu un coup de fil du Président qui lui aurait dit qu’il avait raison et qu’il fallait réfléchir à un véritable échéancier.

Perplexe, l’animateur de Sud Radio lui demande tout de même s’il ne s’agit pas là d’un canular, Bigard jure que, pas du tout, c’est un scoop. "C’est vrai, il m’a appelé, il m’a dit : ‘C’est vrai, vous avez raison, nous allons faire un putain d’échéancier’ m’a-t-il dit, comme j’avais demandé, donc c’était assez mignon quoi." Pas sûr, toutefois, que tous les mots soient bien sortis de la bouche d’Emmanuel Macron. Mais sur le fond, on a compris l’idée…