L'humoriste belge Amandine L’scène met en scène la rentrée des classes loufoque de ses enfants, prévue ce lundi, dans sa série “1 Air 2 Con-S-Finement”

C’est du Belge, du sang neuf et du confiné comme on les aime. Amandine Elsen, alias Amandine L’scène, surnommée la “Big mama joke qui a de la blague à revendre de la cave au grenier” comme le précise son portrait dans Confiné à s’barak, fait du stand up depuis un an. Cette habitante de Rebecq s’apprêtait à monter sur scène avec son spectacle “Parents (sans) mode d’emploi, à venir voir en famille… ou pas !", coécrit avec le dessinateur de presse Nicolas Vadot. Mais le coronavirus est passé une nouvelle fois par là et tout a forcément été reporté voire annulé.

Qu’à cela ne tienne, la jeune maman s’est lancée depuis plus d’un mois dans une série intitulée "1 Air 2 Con-S-Finement”.“On fait ce qu’on peut pour rester tout de même créatif, nous glisse l’humoriste mère de deux enfants. Du coup, j’ai mis à contribution toute ma petite famille et j’ai créé cette page Facebook.

© FACEBOOK

“Aucun enfant n’a été maltraité durant cette vidéo”

Entre les devoirs à faire à la maison avec ses enfants, le manque de papier toilette au moment le plus inopportun ou encore les courses en combinaison de ski (son mari étant en plus asthmatique), tous les moyens sont bons pour se foutre des mesures prises par le gouvernement. Surtout dans le quotidien d’un couple de parents confinés et au bout du rouleau... de PQ. Mention spéciale à la trouvaille locale des nuggets d’un célèbre fast-food. “Le but était de changer les idées des gens, nous explique Amandine L’scène qui poste une vidéo par semaine -tous les lundis- après les avoir diffusées dans les capsules de Com’des Demoiselles. On est tous dans la même galère, alors évadons-nous ensemble. Après, on n’a pas à se plaindre. On a la santé, un toit et un jardin. Ce qui est essentiel en ce moment quand tu vis H24 avec tes enfants et ton mari. Quand j’en ai marre, je les enferme dehors (sourire) !”

Avec près de 15 000 vues sur sa rentrée des classes un peu spéciale, l’humoriste fait l’unanimité. Au son du "Waka Waka" de Shakira remixé en mode “Tous à l’école hey hey”, la maman -se sentant enfin libre- emmène ses enfants à l’école suite à l’annonce du CNS -et de notre Première ministre Sophie Wilmès- que ces derniers peuvent reprendre le chemin des cours dès ce lundi 18 mai. Ses bambins dépourvus de masques, la solution maternelle fait sourire autant que la suite de la vidéo... qui précise que ce sera uniquement pour certaines catégories d’élèves. Et donc, pas les siens. “Ça suffit Madame Wilmès, faut arrêter de prendre les parents pour des cons !” On est fatigués !” Son recours final pour enfin se “débarrasser” de ses progénitures vaut également le détour ! Tout en rassurant bien son audience qu'"aucun enfant n'a été maltraité durant cette vidéo." 

Bref, si la plupart des Belges restent confinés, l'humour, lui, ne l'est pas.