Divers

"Plus de 3000 hommes m'ont écrit, en général des Belges, mais aussi des Danois, des Chiliens et quelques Suédois", raconte la jeune fille.

C'est une drôle de mésaventure qui est arrivée à Elena Komleva, une étudiante en communication de 23 ans. Alors qu'elle mettait en ligne une vidéo sur sa chaîne Youtube, elle reçoit un message de la part d'un homme... désirant la mettre enceinte. Croyant à un canular, elle laisse tomber. Mais des messages du même type sont ensuite arrivés par milliers. "Plus de 3000 hommes m'ont écrit, en général des Belges, mais aussi des Danois, des Chiliens et quelques Suédois", peut-on lire sur le journal de Montréal.

Très étonnée, elle tape alors son nom sur Google et finit par découvrir le fin mot de l'histoire. Elle apprend ainsi que plusieurs articles utilisaient ses photos de profil pour illustrer une histoire rocambolesque qui concernait en réalité son homonyme. Elena Komleva, une autre jeune femme portant exactement le même nom qu'elle, a en effet décidé de lancer un concours intitulé "Laissez votre marque en moi". Un titre tout en poésie qui invite les mâles à... la mettre enceinte. "Personne ne veut m'épouser, donc si vous êtes jeune, fort et en bonne santé, envoyez-moi un e-mail". Cette jeune femme en quête de son "mec mortel" avait lancé ce concours dans le but de faire plaisir à sa mère qui "a besoin de petits-enfants pour donner tous les vêtements de bébé qu'elle a collectionnés".

L'étudiante, elle, affirme vouloir rencontrer quelqu'un mais ne pas chercher à tomber enceinte. Les déçus pourront donc se rabattre sur son homonyme qui, elle, semble toujours open.