Avec son sketch en mode “baraki” qui loge devant un Quick avant sa réouverture, l’humoriste Antoine Donneaux réalise le fast-food en terme de popularité sur la Toile. Interview

Avec plus de 740 000 vues en moins d’une semaine, le jeune belge fait le buzz en France comme chez nous en cette période de confinement. “En Belgique, les Quick ont décidé de rouvrir leurs portes, entend-on dans la voix off -à l’accent bien prononcé- introductive de la vidéo d’Antoine Donneaux. Ce qui ne laisse pas Jason indifférent.” 

Et c’est là que son personnage fétiche de “baraki de service” s’installe dans toute splendeur. “Je préfère prendre le taureau par le cou, commente Jason. Dès que j’ai entendu que ça allait réouvrit (sic!), je n’ai pas hésité quoi. Parce que je me suis dit tu vas voir le monde qui va faire la file. Déjà qu’on a que ce petit plaisir-là dans la vie. J’ai entendu que les McDo avaient réouvrit mais McDo c’est de la merde ! Moi je mangerai jamais ça, je préfère attendre les Quick. Y a que ça de vrai !”.

“D’habitude, je ne change pas mes habitudes qui gagnent”

À côté de ses exercices grandeur nature au drive-in désert (“je m’entraîne à prendre le tournant du premier coup, c’est jamais facile”), Jason a un petit rituel le matin quand il se réveille dans sa tente installée sur le parking. “Ça fait deux jours que je me lève, je regarde un peu le menu et d’habitude, je ne change pas mes habitudes qui gagnent hein : menu Giant maxi, coca et mayo.”

Si son humour rappelle parfois celui de Groland sur Canal +, d’autres évoquent un style à la Stacy Star de Charleroi également. Surtout avec cette conclusion finale : “Combien de trous du c*** comme Jason vont se ruer dans les fast-foods ?” Une vidéo qui s’est révélée criante de vérité.


Mais qui est cet Antoine Donneaux ?

Comme je ne sais pas jouer mon spectacle, je fais des vidéos, nous confesse cet indépendant en lettrage publicitaire qui monte sur scène depuis un an. J’ai toujours fait des vidéos (il en fait presque tous les jours sur sa page Facebook, allant de face caméra à l'analyse du discours de Sophie Wilmès, Ndlr.) mais de manière plus professionnelle seulement depuis un an. Ici, avec la réouverture des fast-foods, je me suis dit que plein de gens allaient s’y ruer. J’ai donc imaginé un gars qui s’appelle Jason et qui loge devant le Quick en attendant sa réouverture. Après, on a filmé et on est parti en impro.”

Âgé de 32 ans, ce Stavelotain originaire de Durbuy fait aujourd’hui le buzz avec près de 750 000 vues (en moins d'une semaine) sur sa vidéo du Quick (un confiné heureux) et des milliers de fans en plus sur sa page Facebook. “Je ne m’y attendais pas du tout, concède Antoine Donneaux qui a tourné sa vidéo avec sa compagne. Plus de 14 000 partages le premier jour, qu’est-ce qu’il se passe ? Mais je suis content, c’est pourquoi j’en ai sorti une deuxième ce week-end sur le Brico qui, malheureusement, n’a pas autant pris (à peine 35. 000 vues à ce jour, Ndlr.).”


Déjà plébiscité par Freddy Tougaux ou PE

Avec son spectacle "Imitateur malgré lui" où l’humoriste réalise 70 % d’imitations de personnalités connues (comme Nikos Aliagas, Fred et Jamy, etc.) et 30 % de stand-up, Antoine Donneaux a déjà tourné au Kings of Comedy, au Petit chapeau rond rouge ou encore avec le What The Fun et le collectif You Rire. Et son portrait rigolo est aussi visible sur "Confiné à s'barak."

“Je n’ai pas encore eu de retour de l’enseigne Quick, assure-t-il. Mais, par contre, de plusieurs humoristes bien plus confirmés que moi -comme Freddy Tougaux ou PE- et qui m’ont conseillé de continuer." 

Après sa vidéo sur le Brico (“Si j’aurais un jardin, je l’aurais acheté ce BBQ mais j’en ai pas”), Antoine Donneaux songe déjà à la suite. “Le personnage de Jason va revenir, j’hésite à faire une rentrée des classes avec un pédophile qui serait lui… Mais ça ne va peut-être pas faire rire tout le monde (rire) Je suis donc en cogitation car je ne suis pas sûr que cela va avoir le même impact qu’une vidéo plus simpliste.” Il n’est pas impossible non plus, au vu de son succès, que certains guests surprises s’invitent dans une de ses prochaines vidéos visibles sur son compte Facebook, Instagram et YouTube.