Des centaines de personnes se sont retrouvées dans une piscine pour faire la fête aux abords du lac des Ozarks aux États-Unis. Dans le pays le plus touché du monde par le coronavirus, aucune distanciation sociale n'a été pratiquée.

C'est un rassemblement impressionnant qui a eu lieu ce week-end dans le Missouri à l'occasion du Memorial Day. Plusieurs centaines d'Américains ont participé à une "pool-party" organisée à dans un bar avec piscine à Osage Beach. Depuis un restaurant voisin, un journaliste a filmé des images de la fête avant de les diffuser sur les réseaux sociaux. On y voit les fêtards collés les uns aux autres, autant dans la piscine qu'autour de celle-ci. Si un panneau indiquait qu'il fallait respecter une certaine distanciation sociale, comme cela est exigé par les règles sanitaires en vigueur aux États-Unis, personne n'a eu l'air d'y prêter attention, les personnes présentes profitant du soleil et de la musique un verre à la main.

Jodi Akins, une participante qui a fait plus de deux heures de route pour venir à la fête, a raconté que voir autant de monde était impressionnant. "C’était certainement intense! La distanciation sociale était inexistante. Tout le monde s'amusait. L’ambiance était insouciante, mais la sécurité était présente!", a-t-elle témoigné à CNN. Selon elle, les mesures de sécurité ont été assumées un maximum par le personnel présent sur place: "Ils ont vérifié notre température à tous et avaient des milliers de petites bouteilles de désinfectant à mains. Ils ont fait un bon travail avec ce qu’ils avaient sous la main".

Mais ces mesures de sécurité étaient bien insuffisantes, même si le déconfinement a été entamé dans l'État du Missouri. Dans le plan de réouverture mis en place début mai, le service à table dans les bars et restaurants est autorisé, mais seulement si la distanciation sociale, entre autres, peut être respectée. Ce qui n'était pas le cas ce dimanche lors de l'événement, auquel étaient conviés plusieurs DJ et groupes de musique afin de mettre l'ambiance. Si le coronavirus se transmet rarement dans l'eau, comme l'a rappelé l'institution de la santé publique américaine, il se transmet aisément entre des personnes qui se trouvent proches les unes des autres. Et on peut dire que les participants à la "pool-party" étaient plutôt très proches les uns des autres.