... et c'est plutôt particulier...

Si l'intention semble louable puisque Francis Lalanne veut défendre l'arrivée et l'accueil des migrants sur le territoire français, la performance, elle, se révèlera sans doute plus discutable.

Sur le plateau du Petit Journal, Francis Lalanne a repris et réarrangé un petit peu l'hymne national français a capella. Le résultat est pour le moins particulier, et le mot est faible.