C'est une scène qui a suscité l'ire d'un automobiliste français passant par là ce samedi 23 janvier, et dont l'activité professionnelle est mise à l'arrêt en raison de la pandémie de coronavirus.

Nous sommes à Troyes, dans l'Outlet Center de la ville française, où une immense file de clients s'est formée devant le Nike Factory Store du complexe de Pont Sainte-Marie, reprenant divers magasins d'usines. Un samedi matin de soldes comme un autre ? Pas vraiment : ce jour-là, paraissait en édition limitée un modèle de baskets Nike manifestement très prisé des collectionneurs (des Nike SB Dunk Low Court, en violet-blanc et noir, commercialisées pour près de 100 €). 

Un événement qui pour d'aucuns est donc plus important que le respect de la distanciation sociale, à en voir la séquence capturée par cet internaute et partagée sur Twitter. A Lille, la sortie du même modèle a également provoqué des ruptures du couvre-feu, certains clients voulant s'assurer d'être parmi les premiers à pénétrer dans la boutique afin de se procurer le modèle en question.
Pour rappel, en France comme en Belgique, les commerces non-essentiels peuvent actuellement être ouverts, moyennant le respect de certaines conditions sanitaires. En France, cette semaine, un troisième confinement pourrait être décrété, selon l'évolution de la situation épidémiologique.

Les sneakers en question sont d'ores et déjà en rupture de stock.