Divers En voilà un qui est prêt à souffrir pour reconquérir sa belle ! Une Américain s'est en effet tatoué sur la poitrine et le ventre un texte l'accusant de tous les maux, "pour regagner la confiance" de sa femme. Le cliché a été partagé par le tatoueur sur Instagram, et le mari fautif fait depuis la risée du web, pour cette idée saugrenue et... pour les fautes d'orthographe.

"Moi, Jose L. Torres, me fait tatouer volontairement le 2 janvier 2019 pour regagner la confiance de ma femme pour la douleur et la souffrance que j'ai causé à notre mariage", peut-on désormais lire sur son corps.

S'en suit une liste de ses pêchés: "Je suis un menteur, un tricheur, un manipulateur, décevant, un amateur de prostituées, malhonnête et irrespectueux".


L'auteur du tatouage explique avoir pris la précaution de demander à l'homme s'il était sûr de sa décision. "Sa seule réponse a été qu'il était certain, car il avait fauté et il voulait prouver qu'il avait changé", affirme-t-il.

L'initiative, si elle inspire déjà les moqueries des internautes, comporte en plus plusieurs erreurs. Ainsi, on peut lire "disrespectul" à la place de "disrespectful", ou "deciever", alors que l'orthographe correcte est "deceiver". Il n'en fallait pas plus pour que les réactions s'enchaînent. Petit florilège:

- "Ta seconde femme va adorer ce tatouage"

- "N'avez-vous pas vérifier deux fois, trois fois l'orthographe??"

- "Imagine ce que la femme suivante qu'il va tromper dira en voyant ça"

- "Il faudrait commencer à épargner pour l'effacement au laser ET pour le divorce car les deux sont garantis"