Elle a violemment été plaquée au sol. "On peut entendre sa tête heurter le béton!", s'offusque la mère de la gamine.

Les autorités de la ville du Texas ont annoncé qu'un policier affecté dans une école de l'Etat avait été suspendu suite à une arrestation trop brutale sur une élève. Sur une vidéo postée il y a quelques jours sur Youtube, l'on peut voir Joshua Kehm violemment plaquer au sol une jeune fille de 12 ans qui se débattait. L'on entend également ses condisciples s'inquiéter de son état. "Janissa, Janissa, est-ce que ça va? Elle a atterri sur la tête!". Le policier a finalement menotté la jeune fille et l'a conduite dans un autre endroit.

"On ne peut toujours pas croire ce qu'il s'est passé ce 29 mars. On peut entendre sa tête heurter le béton, c'est ce qui m'a le plus choquée", a confié la mère de la gamine à plusieurs médias locaux. "Je suis en colère, je ne peux toujours pas croire ce qu'il lui a fait. Ma fille m'a dit qu'elle n'était pas en train de se battre. Pourquoi a-t-il fait ça?". La principale concernée a affirmé qu'elle était en train de parler à une autre étudiante qui lui aurait fait des remarques déplacées. Les autres étudiants se seraient alors regroupés autour d'elles pour voir si elles allaient en venir aux mains, ce qui aurait, selon son témoignage, provoqué l'intervention du policier.

"Cette vidéo est très perturbante", a expliqué la porte-parole du district au Washington Post. "Nous avons immédiatement ouvert une enquête, conduit epar le district de police et par l'administration. Nous comptons faire la lumière sur cet incident". Si le policier a été suspendu, la jeune femme a également été interdite d'école durant 2 jours.

Judith Browne Dianis, codirectrice d'une organisation qui défend les droits civils, a pour sa part indiqué que "ceci était la preuve qu'il était urgent de prendre des mesures pour faire sortir les policiers des écoles. C'est inconcevable qu'une jeune fille de 12 ans soit brutalisée et déshumanisée de la sorte".