"Pas question d'un boycott", se défend France Télévisions.

On vous en parlait ce mercredi: la chanson de l'humoriste belge Laura Laune, qu'elle devait présenter dans l'émission Le Grand Oral mardi, n'a pas été diffusée par la chaîne publique française. Elle avait pourtant bien été tournée mais a finalement été coupée au montage.

Interrogé par Puremédias, France 2 se défend d'avoir voulu censurer la séquence au motif qu'elle était un peu trop corrosive. "Nous avions quatre heures d'enregistrement pour une émission qui a finalement duré 2h48", explique-t-on. "C'est déjà un format très long pour la télévision. Il n'y a pas de boycott. Il a fallu faire des choix pour resserrer l'émission. Nous avons privilégié les 22 prestations de nos candidats."