Jacques Weber n'y est pas allé de main morte au moment d'aborder cette fameuse pub Danacol. "Danacol, de la merde!", a-t-il tout d'abord lâché avant d'expliquer les problèmes d'argent dont il faisait face à l'époque. "J'ai fait cette pub où à un moment donné, comme je me foutais de l'argent, (...) je devais une somme réellement conséquente au fisc."

Pour l'acteur, il s'agissait avant tout d'argent facile. "J'ai préféré gagner beaucoup de sous en 3 ou 4 jours, que de faire pendant 30 ou 40 jours une série télé en ayant un pistolet dans la main"  argumente l'acteur

En tournant ce spot publicitaire, Jacques Weber devait toucher "aux alentours de 450.000 euros pour 3 ou 4 jours de boulot". Une somme considérable dont il assure ne pas avoir vu la couleur "c'est là qu'il y a eu une escroquerie d'un gars qui prétendait s'occuper de mes comptes".