Un avion de la compagnie canadienne Westjet qui se rendait en Jamaïque a dû faire demi-tour à mi-chemin après la mauvaise blague d'un passager qui a affirmé avoir contracté le nouveau coronavirus, a-t-on appris mardi auprès de la compagnie.

L'avion, qui était à mi-chemin de sa destination initiale, Montego Bay en Jamaïque, a dû rebrousser chemin vers Toronto en raison d'un "passager turbulent", a indiqué à l'AFP Morgan Bell, porte-parole de Westjet.

Deux heures après le décollage de l'avion, qui transportait 243 passagers, l'un d'entre eux s'est levé pour annoncer qu'il avait récemment séjourné en Chine et avait contracté le nouveau coronavirus, a rapporté la chaîne CBC.

Les membres de l'équipage lui ont donné un masque et des gants, et l'ont mis à l'écart à l'arrière de l'avion.

"Par mesure de précaution, notre équipage a suivi tous les protocoles relatifs aux maladies infectieuses à bord, y compris l'isolement d'un individu qui a fait une affirmation infondée au sujet du coronavirus", a ajouté la porte-parole de Westjet.

"J'imagine que le gars pensait que c'était une blague marrante, mais c'était vraiment bizarre. Nous étions tous vraiment frustrés, déplacer 240 personnes... C'est juste tellement égoïste", a regretté une passagère, Julie-Anne Broderick, interrogée par la chaîne CBC.

"On a perdu un jour de vacances", a déploré la passagère, qui voyageait avec sa famille.

L'homme, âgé de 29 ans, a été interpellé à la descente de l'avion, a confirmé la police régionale de Peel (Ontario). Il comparaîtra devant un tribunal le 9 mars, selon Radio Canada.

Depuis son apparition en décembre dans la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, le nouveau coronavirus a contaminé plus de 20.000 personnes et s'est propagé à plus d'une vingtaine de pays. Il a fait 425 morts dans la partie continentale du territoire chinois, selon le dernier bilan annoncé par les autorités.