"L’objectophilie désigne un être humain qui aime et désire sexuellement des objets inanimés". Cette définition résume parfaitement l'histoire d'amour que Rain Gordon, institutrice maternelle, vit avec sa mallette prénommée Gideon. Originaire de Moscou en Russie, cette jeune femme de 24 ans est même mariée à cet objet depuis le mois de juin dernier.

"Ma fascination pour les objets a commencé dès l’âge de huit ans", se remémore Rain Gordon dans les colonnes du Daily Mirror. "Depuis mon enfance, je pense qu’une âme est intégrée dans les objets, ainsi que dans tout ce qui nous entoure. Je crois en l’animisme, ce qui signifie qu’il y a de la vie en tout", confie celle qui devait être une grande fan de Toy Story durant sa jeunesse. 

Son premier amour ? Le centre commercial de son quartier ! "Je savais que c’était mal et au-delà des normes de la société. Je ne l’ai dit à personne". 

En 2017, l'institutrice maternelle s'affiche avec un homme. La relation ne tiendra que deux années. Son copain de l'époque ne pouvait plus gérer l’addiction peu commune de Rain Gordon qui jurait plus par une vie sexuelle avec des objets qu'avec son mari.. 

Son grand coup de coeur, qui se révélera être celui à qui elle jurera fidélité à vie, est pourtant arrivé dans son quotidien bien avant qu'elle ne se mette en couple. C’est en 2015, quand elle a franchi la porte d'une quincaillerie et qu’elle a succombé au charme de Gideon, sa mallette. "J’ai lentement réalisé que je tombais amoureuse", explique-t-elle, visiblement encore émue de ce souvenir impérissable. "Nous avons partagé notre premier câlin et notre premier baiser et nous avons passé beaucoup plus de temps ensemble le soir et la nuit. Nous pourrions avoir des conversations philosophiques pendant trois ou quatre heures ", relate Rain Gordon. 

La relation est devenue officielle en juin dernier lors d'un mariage... non-officiel. "En mai, juste avant mon anniversaire, j’ai reçu un cadeau dont je ne pouvais même pas rêver, une demande en mariage", explique celle qui a passé la bague à la poignée de sa mallette avant de s'offrir une nuit dans une chambre d’hôtel où s’est tenue une cérémonie. "Gideon est plus qu’un simple partenaire, explique Rain Gordon. C’est un mari, un ami et un mentor." 

Rain Gordon sait que son mari dérange mais elle demande à la population d'être plus compréhensive. "J’aimerais que les gens soient plus compréhensifs. Ne jugez pas les gens pour des choses que vous ne comprenez pas", conclut-elle.