Niels Deleyn a profité de son passage aux urnes pour se faire remarquer. Et c'est réussi!

Ce dimanche, un homme s'est fait remarquer et a fait le buzz en abaissant son pantalon à ses chevilles lors de son passage à l'isoloir, en demandant à... son prof de religion de capturer ce moment à l'aide de son téléphone. Le cliché, vite repris dans les médias, a fait un énorme buzz sur les réseaux sociaux, au point de se retrouver sur des sites d'informations espagnols ou encore autrichiens.

“Si les politiciens peuvent baisser leur froc pour une voix, j’en ai bien le droit aussi quand je vais voter”, ironise l'intéressé auprès de HLN.be, traduit par 7sur7.

Niels est revenu sur ce moment un peu particulier: "“En entrant, j’ai aperçu mon ancien prof de religion, un chouette gars. Je lui ai donné mon téléphone et je lui ai demandé de faire une photo de moi tandis que je votais. Pour le défier et puis pour qu’on s’amuse un peu, j’ai baissé mon pantalon dès que j’ai fermé le rideau de l’isoloir. Ça m’est venu sur le moment. Je n’avais rien planifié".

Niels ne s'imaginait pas que sa photo serait reprise par des sites d'information étrangers: "Même en Espagne, elle a été reprise. Ma petite amie, qui vit en Autriche, a aussi soudain vu les jambes de son amoureux sur tous les sites d’infos. Incroyable”.

Le jeune homme de 31 ans rigolait de ce qu'il pouvait bien faire le pantalon baissé. “Nul ne peut savoir ce que j’étais en train de faire dans cet isoloir. Peut-être ne savais-je juste plus avec quel crayon voter. Peut-être portais-je en réalité un short de bain derrière le rideau. Mais je pense, et je l’espère, que les gens comprennent surtout que c’est de l’humour. Mon prof de religion, lui, a en tout cas beaucoup ri et l’atmosphère était soudain bien meilleure dans le bureau de vote. Mission accomplie”, ironisait-il.