Face à cette bourde mémorable, Facebook n'a eu d'autres choix que de s'excuser publiquement...

Le nom du président de la République populaire de Chine a été traduit du birman à l'anglais par "Mr Shithole", qu'on pourrait se traduire en français par un élégant "Monsieur Trou du cul".

Une bourde repérée dans la traduction automatique du post d'Aung San Suu Kyi écrit en birman, comme le montre le tweet ci-dessous.

La ministre birmane des Affaires étrangères avait en effet posté un message en birman sur sa page officielle suite à la signature de plusieurs contrats entre son pays et la Chine. Si la femme politique avait correctement traduit le nom de Xi Jinping en birman, il en a été autrement pour la fonctionnalité de Facebook...

Rapidement mis au courant de sa bourde, le réseau social a présenté ses excuses et invoqué un problème technique. "Nous avons réparé un problème technique qui engendrait des traductions incorrectes du birman à l'anglais. Cela n'aurait jamais dû arriver et nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour que cela n'arrive plus. Nous tenons à nous excuser pour que le tort que cela a causé", a écrit Facebook dans un message relayé par les médias anglophones. L'entreprise a expliqué que le nom de Xi Jinping ne figurait pas dans la base de données en langue birmane. Leur logiciel de traduction automatique a alors tenté de trouver la bonne traduction en se servant de sons proches, ce qui a provoqué cette bourde surréaliste.