Divers Pour... 150 000 euros le séjour, le château de Chenonceau devient la résidence privée d’hôtes.

Soyons clairs, ce n’est pas à portée de toutes les bourses mais l’offre proposée par l’hôtel de Crillon à Paris est luxueuse et novatrice. Ce séjour (proposé jusqu’au 31 décembre 2019) comprend un aller-retour depuis Paris vers le château de Chenonceau en hélicoptère, le service de majordome à disposition pendant l’intégralité du séjour, le tour du château en gondole, une dégustation d’huiles végétales de la célèbre maison française Maison Caulières.

En soirée, les festivités commencent par une représentation du légendaire ballet de l’Opéra de Paris (10 danseurs) dans la Grande Galerie, suivie d’un fastueux dîner d’inspiration Renaissance orchestré par le chef Christopher Hache (chef étoilé du Crillon).

Vous pourrez également déguster une sélection exclusive de millésimes du Domaine de la Romanée Conti sélectionnée en accord avec les mets par le chef sommelier Xavier Thuizat.

Le séjour comprend par ailleurs un accès exclusif au château et à ses jardins, Pour l’occasion, l’hôtel de Crillon transpose une de ses suites au cœur du château de Chenonceau.

Chenonceau est le château le plus visité en France après Versailles. Il a été façonné et habité par Diane de Poitiers et Catherine de Médicis. Le temps d’une nuit et pour la première fois depuis l’époque des rois et des reines, le château de Chenonceau deviendra la résidence privée d’hôtes.

Après le dîner concocté par le chef du Crillon, vous rejoindrez la Chancellerie et la luxueuse suite personnalisée. Au réveil, petit-déjeuner avec vue sur les jardins du château. Vous regagnerez l’hôtel de Crillon à Paris en hélicoptère et séjournerez deux nuits dans la Suite Signature Marie-Antoinette avec sa terrasse privative et vue sur la place de la Concorde où fut justement autrefois décapitée la reine…

L’hôtel de Crillon appartient aujourd’hui à un membre de la famille royale d’Arabie Saoudite. Il a fait l’objet de très importants travaux entre 2013 et 2017, lui permettant de décrocher le label de palace. Prix de cette escapade royale ? 150 000 €.