Luc et Stijn font face à une situation cocasse : pour se promener sur le trottoir de son côté de la rue, Stijn est obligé de porter un masque buccal alors que Luc, sur le trottoir d'en face, n'y est pas obligé !

Si les deux hommes s'amusent de cette situation, la raison est assez simple : la Bormstraat, où ils habitent tous les deux, est à cheval sur deux provinces : celle d'Anvers (Willebroek) et celle du Brabant Flamand (Kapelle-op-den-Bos). Les deux voisins sont donc soumis à deux réglementations différentes. Interrogé par Het Nieuwsblad, Luc a affirmé porter le masque malgré tout : "Il est impératif que nous le fassions tous".

Dans la province d'Anvers, de nouvelles mesures ont été prises afin de stopper la recrudescence des cas de coronavirus observée ces dernières semaines, notamment l'obligation du port du masque.