Les pas de danse de ce médecin américain ont redonné le sourire à un tas d'internautes sur Tik Tok, mais aussi et surtout à tous ses collègues qui travaillent dans le milieu médical. Anesthésiste de 31 ans, Jason Campbell est surnommé partout "Tik Tok Doc".

Le "corona foot" et le "cha cha glissé" sont devenus la marque de fabrique de ce jeune médecin qui exerce à Portland, aux État-Unis. "Quand vous êtes dans la médecine, vous voyez beaucoup de choses sérieuses et malheureuses tout le temps. Vous devez trouver un moyen de rester humain, sain d'esprit et avoir l'occasion de sourire ou rire, même juste cinq minutes dans une journée", s'est-il exprimé. Le but initial de ses vidéos était de donner espoir aux jeunes, notamment les Afro-américains comme lui, et les pousser à réaliser leurs rêves, leur montrer qu'il était possible de devenir médecin.

Finalement, les images, tournées à chaque fois sur son lieu de travail, ont touché bien plus de gens et sont devenues virales sur internet. Jason Campbell a d'ailleurs reçu énormément de remarques positives suite à la publication de ses chorégraphies. “La majorité des commentaires est ‘Je travaille à New York et j’adore regarder vos vidéos après une longue journée’. Et d’autres me disent qu’ils s’occupent d’un membre de leur famille atteint par le virus et qu’ils regardent ces vidéos ensemble en attendant qu’il aille mieux", a raconté le "Tik Tok Doc".

Si ses collègues ont d'abord hésité à participer aux vidéos de Jason Campbell, ils ont fini par rallier le projet en voyant son succès. La direction de l'établissement de Portland dans lequel travaille le jeune médecin a d'ailleurs validé sa démarche, et ajoutant que "ce médecin qualifié a trouvé un moyen unique d’intégrer le pouvoir de la pensée positive dans son travail quotidien, en aidant à remonter le moral des malades et de ses collègues", ajoutant que "l'énergie et le charisme du Dr. Campbell sont contagieux".  

© Belga

Le médecin américain n'a pas l'intention de s'arrêter de danser après la crise du coronavirus, qui touche durement son pays. "Je veux continuer à atteindre les jeunes Noirs, et travailler pour améliorer la diversité dans la médecine à long terme", a-t-il affirmé.