Un automobiliste flamand a souhaité faire preuve "d'originalité" et a changé sa plaque d'immatriculation avec l'intitulé "covid 19". Un choix qui suscite de vives réactions. Mais que le jardinier de 36 ans assume complètement.

Depuis quelques jours, un habitant de Wetteren en Flandre arpente les routes belges sans passer inaperçu. Cet entrepreneur jardinier âgé de 36 ans a personnalisé la plaque d'immatriculation de son SUV Mercedes "covid 19". Un choix réfléchi qui aurait pu ne pas passer. Il y a quelques semaines, il a introduit sa demande auprès du Service d’immatriculation des véhicules (DIV). Une demande qui lui a coûté 1000€ (le tarif pour toute personnalisation de plaque) et qui a mis un certain temps avant d'être approuvée en raison du confinement. "Je n’étais pas sûr qu’ils approuveraient. Je sais que les messages politiques ou les jurons, par exemple, ne sont pas autorisés. Je ne savais donc pas ce qu’ils penseraient de mon idée. Mais apparemment, ce n’était pas un problème", a-t-il expliqué au quotidien Het Nieuwsblad.

La voiture a très vite été repérée par les autres conducteurs et un cliché de cette dernière a même été partagé sur Twitter. Depuis, les réactions affluent, plusieurs internautes ont qualifié la démarche d'irrespectueuse et de gaspillage d'argent. " Je ne suis pas inscrit sur les réseaux sociaux. Mais j’ai été informé par des amis et des connaissances. Bien sûr, je savais que je pouvais m’attendre à des réactions. Et qu’elles seraient souvent négatives ! Mais c'était bien intentionné. Je voulais juste faire référence au fait que les autres voitures doivent garder un mètre et demi de distance avec mon véhicule. Restez loin de ma voiture et gardez vos distances, quelque chose comme ça.", a-t-il confié à nos confrères.

Le Belge reste malgré tout ravi par sa nouvelle acquisition, il qualifie même sa voiture d'unique. "Cette plaque d'immatriculation divisera les gens: certains verront la blague et d'autres non. Ainsi soit-il", a-t-il conclu, philosophe.