Qui a dit que le réseau social Tik Tok était inutile? Robin Goncet est étudiant en sixième année de médecine à Grenoble, dans l'Isère. Grâce à ses vidéos, il a fait un véritable buzz sur internet. Et ce, de façon très originale. Son concept: opérer des... fruits et légumes !

Ananas, oranges, pastèques, aubergines, mangues... tous ses patients sont bons pour la santé. Sauf qu'il reproduit sur eux des opérations auxquelles il a assisté pendant ses stages ou d'autres qui l'intéressent.

"Tout a commencé pendant le premier confinement", a expliqué le jeune homme de 25 ans pour 20 Minutes. "Je sortais d’un stage de chirurgie de la main, et ça me manquait beaucoup de ne plus pouvoir m’exercer. Du coup, je me suis dit que j’allais m’entraîner à suturer un peu avec les moyens du bord. Et comme tout bon étudiant en médecine, j’ai choisi de le faire sur des fruits. Je me suis alors dit que j’allais leur mettre des yeux, leur donner un prénom et faire des vidéos avec des petites histoires que je posterai sur Internet."


Effectivement, il n'y a pas de sang dans ses patients un peu particuliers. En revanche, ils ont tous un prénom afin d'humaniser au maximum son exercice. Ainsi, Simon est une banane qui est tombée en skate et qui s'est fracturé le tibia. La mangue Alain est un homme d'une quarantaine d'années qui doit bénéficier d'une vasectomie tandis que Marie, la clémentine, fait face à une césarienne en urgence.


Ce positionnement étonnant et original a rapidement séduit la toile. "A la base, j’ai voulu faire ces vidéos pour m’amuser. Mais très rapidement, je me suis dit que c’était un bon moyen de vulgariser certains procédés chirurgicaux, d’expliquer comment on procédait pour des chirurgies plus ou moins communes, comme la ligature de trompes, l’hernie inguinale, l’hématome extradural, la vasectomie…"

Depuis ce succès retentissant, certains médecins utilisent même ses vidéos dans certains de leur cours. "Un professeur a montré mes vidéos lors d’un congrès de gynécologie", poursuit-il pour Ouest-France. Aujourd'hui, ce sont plus de 400 000 abonnés qui suivent attentivement ses opérations. Tandis que sa vidéo la plus visionnée a été vue plus de six millions de fois.


Un pari réussi donc pour ce futur médecin qui poste de moins en moins de vidéos. Et pour cause, il doit à nouveau se concentrer sur ses études car il passera d'ici un mois et demi les Épreuves Classantes Nationales. Des examens décisifs pour son avenir. Mais aucun doute là-dessus, il a déjà beaucoup de pratique à son actif !