Brahmdeo Mandal, un homme de 65 ans vivant dans la région du Bihar en Inde, a déclaré s'être fait vacciner 11 fois en tout, sur une période de 11 mois. Les autorités s'en sont rendu compte alors qu'il s'apprêtait à recevoir une douzième dose dans un centre de vaccination, relate la BBC.

Il a affirmé avoir reçu son premier vaccin en février 2020, et que l'intervalle entre ses vaccins variait de deux mois à deux jours. Pour arriver à ses fins, l'homme aurait utilisé plusieurs fausses pièces d'identité.

Il explique que s'il souhaite se faire injecter tellement de doses, c'est parce que le vaccin aurait guéri ses douleurs dans le dos. "Je faisais face à des douleurs articulaires depuis huit ans. Lorsque j'ai consulté des médecins, ils m'ont dit qu'un manque de calcium était à l'origine de ces douleurs. J'ai pris des médicaments, mais en vain" explique-t-il.

"J'ai reçu la première dose du vaccin le 13 février de l'année dernière et la deuxième dose le mois suivant. J'ai alors réalisé que mes douleurs articulaires et corporelles avaient disparu. J'ai pensé que les vaccins COVID-19 avaient fonctionné. Mon appétit a également augmenté", a-t-il déclaré.

Une enquête est en cours pour déterminer comment M. Mandal a réussi à se faire vacciner à autant de reprises.

"Nous avons déjà trouvé des preuves qu'il a reçu huit injections à quatre endroits différents", a déclaré à la BBC Amarendra Pratap Shahi, chirurgien civil de Madhepura.

L'Inde administre principalement deux vaccins fabriqués localement, Covishield et Covaxin.