En Irlande, Shay Bradley, un grand-père farceur, avait préparé une ultime farce à sa famille. Alors que ses proches en deuil étaient rassemblés autour du prêtre et qu’un morceau de cornemuse se terminait, la voix de Shay est sortie du cercueil.

“Hé oh ? Il y a quelqu’un ?”, crie la voix du grand-père en toquant sur le cercueil. “Laissez-moi sortir, laissez-moi sortir. Putain, qu’il fait sombre ici ! Est-ce le prêtre que je peux entendre ? Laissez-moi sortir ! Pourquoi je suis dans cette boîte? Je ne peux pas croire que je sois mort”. La voix entonne ensuite la chanson “Hello again” de Neil Diamond.


Après le buzz provoqué par le gag de son père, sa fille s’est exprimée sur Twitter: “Voici une photo de la légende en personne. Mon père, Shay Bradley. Son vœu le plus cher était qu'on s’amuse à ses funérailles. Quel homme... Pour nous faire rire tous quand nous étions incroyablement tristes”.


Une petite blague post-mortem qui a réussi à tirer des sourires et quelques rires aux membres de sa famille, malgré le chagrin.