Cette ignoble blague restera finalement impunie.

Matthew Luckhurst, policier texan a, pendant ses heures de services, volontairement inséré des selles de chiens entre deux tranches de pains. Ensuite, il a placé ce sandwich rempli d'excréments à côté d'un sans-abris afin de voir s'il allait le manger. Son collègue a totalement désapprouvé son geste et l'a dénoncé à ses supérieurs. Logiquement, il a perdu sa place et a été licencié en octobre 2016. Mais Matthew Luckhurst a de la ressource et conteste en invoquant un vice de procédure.

En effet, de multiples témoignages donnaient des dates différentes des faits, ce qui a rendu impossible la détermination de la date exacte de l'incident. Dans son dossier médical, il est précisé qu'il était en service réduit à cause d'un cours d'art martial. Il ne pouvait pas rouler à vélo pendant sa convalescence. De plus, le licenciement n'avait pas eu lieu dans les 180 jours après l'incident. Pendant son procès, pour contester son C4, il a pourtant été honnête et a reconnu les faits. Il a juste précisé que le sans-abris avait jeté la "nourriture" par terre. Il a également déclaré: "Ça m’a appris à arrêter de faire l’enfant et de faire des blagues idiotes. Je dois vraiment arrêter de faire des farces pour faire réagir mes collègues et amis"

Le plus fou dans cette histoire, c'est que Matthew Luckhurst n'en est pas à son coup d'essai. Il avait déjà été dans les toilettes des femmes sans tirer la chasse. Ensuite, il avait laissé une substance brune afin de donner l'impression qu'il y avait des excréments partout. Pour ces faits, il risque une nouvelle suspension. Incorrigible Matthew Luckhurst.