Après un séjour dans l'espace, certains astronautes en reviennent grandis. Et pas seulement d'un point de vue personnel ou psychologique: un séjour prolongé dans l'espace peut bel et bien faire grandir de quelques centimètres. Ainsi, le célèbre spationaute français Thomas Pesquet avait gagné 2 cm après une mission de six mois dans l'espace, en 2017.

Ce phénomène, aussi incroyable qu'il puisse paraître, s'explique en fait de manière très simple: l'apesanteur peut nous faire gagner quelques centimètres de manière temporaire. Sur Terre, le corps humain est soumis à l'attraction terrestre, la gravité. Le corps pèse son poids. En revanche, dans l'espace, le corps flotte : c'est ce qu'on appelle l'apesanteur. La colonne vertébrale se détend, s'étire, et les disques qui la composent se distendent alors, pouvant ainsi provoquer un allongement du corps. 

Mais cet allongement n'est pas définitif: une fois de retour sur Terre, les spationautes reprennent rapidement leur taille initiale. La gravité va en effet resserrer les disques de la colonne en une dizaine de jours.
   
Selon une étude de la Nasa, la taille des astronautes peut augmenter de 3%, soit jusqu'à 5 cm de plus que leur taille initiale.