"J’ai oublié ma fille à la garderie parce que je faisais les courses" : les "bad moms" nous racontent leurs gaffes

 Les “mères indignes” de 2016 crient leur ras-le-bol. Impossible de combiner parfaitement enfants, boulot et vie perso. Vive les faux-pas des mères débordées ! Témoignages livrés par nos internautes.

Sophie Devillers
"J’ai oublié ma fille à la garderie parce que je faisais les courses" : les "bad moms" nous racontent leurs gaffes
©REPORTERS

 Les “mères indignes” de 2016 crient leur ras-le-bol. Impossible de combiner parfaitement enfants, boulot et vie perso. Vive les faux-pas des mères débordées ! Témoignages livrés par nos internautes.

Les “bad moms” font leur révolution ! Des humoristes comme Véronique Gallo et sa “Vie de mère” ou Florence Foresti et ses spectacles, des blogueuses comme Hélène Bonhomme et son “Fabuleuses au foyer” (c’est ironique), des héroïnes de télé, ou de film comme les protagonistes du récent “Bad moms”… Ces “mères indignes” de 2016 crient leur ras-le-bol. Fini d’essayer d’être à tout prix une maman parfaite jonglant avec le boulot, les devoirs et le rouge à lèvres. Trop, c’est trop ! "Quid" a donné la parole aux mères qui refusent et renoncent à être parfaites – ou du moins essayent –, dans sa question de société de ce week-end.

Dans ce cadre, nous avons notamment demandé à ces “mères indignes” – ou faudrait-il dire tout simplement normales ! – assumées de nous confier leurs faux pas et gaffes de mamans débordées. Histoire d’en rire avec elles, bien sûr. Car, comme le dit Geneviève, 47 ans, “ce sont justement ces faux pas quotidiens qui font de nous des mamans de la ‘vraie vie’! ”.

Véronique, 39 ans, employée , 6 enfants sous son toit. “J’ai oublié ma fille de 5 ans à la garderie parce que je faisais les courses pour le souper. Et je suis allée au bureau avec mon fils de 13 ans parce que j’avais oublié de le déposer à l’école et qu’il espérait que je l’oublie jusqu’au soir. En outre, je passe mon temps à mélanger les prénoms (fille ou garçon). J’ai abandonné l’idée d’arriver à les coucher à l’heure prévue et le petit-déjeuner est mangé en vitesse dans le bus. Je mélange les vêtements des enfants.”

ASB, 37 ans, employée, deux enfants. “J’oblige mon rejeton à prendre un bain pour avoir 30 minutes à moi pendant qu’elle joue au plongeur dans 10 centimètres d’eau.”

Amélie, 33 ans, employée, un enfant. “Lorsque mon bébé ne faisait pas encore ses nuits, mon mari et moi étions extrêmement fatigués. Biberon toutes les deux heures, au bout de 3 mois nous n’en pouvions plus… En congé maternité et ayant tout le temps de ruminer, je passais mon temps à élaborer des stratégies pendant la journée. Ces stratégies résidaient dans le fait de trouver des solutions pour que mon enfant dorme plus de 4h de suite et que je puisse (enfin) dormir plus de 4h d’affilée. A 3 mois, nous le couchions vers 20h, il se réveillait en général vers 1h pour manger et se re-réveillait vers 5h également. Mon objectif était qu’il dorme de 20h à 5h d’une traite. J’ai donc élaboré un plan machiavélique. Je le couchais à 19h et avais décidé de le réveiller à 23h pour le nourrir, de sorte qu’après il se rendorme jusque 5h. J’aurais donc pu dormir 6h d’affilée ce qui était un luxe ! Nous avons fonctionné comme ça pendant des semaines. Et ça n’a pas marché ! Non seulement le petit était tellement fatigué à 23h qu’il s’endormait au biberon mais en plus, il se réveillait à 2h du matin, en réclamant à manger, et encore une fois à 5h pour les mêmes raisons ! Nous avons donc décidé d’arrêter de la réveiller et c’est là qu’il a miraculeusement décidé qu’il ferait ses nuits. Comme quoi… Quand on veut tout contrôler c’est bien pire !”

Marie-Pierre, 38 ans, enseignante, trois enfants. “Pour pouvoir rédiger mon mémoire de master, j’ai gavé mes enfants de télé afin de pouvoir travailler au calme.”

Geneviève, 47 ans, trois enfants. “J’ai rendu vide l’enveloppe qui devait contenir l’argent des parrainages pour une marche prévue par l’école. J’ai prétendu ensuite que l’erreur revenait à “l’enfant distrait” alors que j’avais tout simplement oublié de motiver mon fiston à faire du porte-à-porte pour récolter des fonds !”

Claire, 55 ans, dessinatrice, 3 enfants. “J’ai oublié d’aller chercher “la petite dernière” à l’école. Ses grandes sœurs, étant grandes, rentraient seules, 45 minutes avant la fin des cours “de la petite”…

Julie, 36 ans, enseignante dans le supérieur, 2 enfants. “Nourrir mes enfants avec un fast-food devant la télé, ne plus repasser le linge, changer les draps trop peu souvent...”

Sophie, 44 ans, free lance, un enfant. “Cette soirée disco pour gamines de 8 ans qui tourne au pugilat entre mômes, pendant que, pathétiquement, vous vous déhanchez sur du Julien Doré tout en essayant de tirer une gamine en choc post-traumatique de dessous votre table de salon.”

Sophie, 37 ans, architecte, 3 enfants. “Je m’énerve régulièrement sur mes enfants. Quand ils ne vident pas leur cartable, qu’ils ne mettent pas la table, qu’ils ne vont pas se laver alors que je l’ai déjà demandé trois fois, quand ils me demandent pour la cinquième fois de leur faire un bisou avant d’éteindre la lampe, alors que je ne demande qu’une chose, c’est de me vautrer dans le divan – et qu’il faut encore faire la vaisselle et plier du linge !”

Stéphanie, 36 ans, travaillant dans la communication, 3 enfants. “Il m’arrive franchement de péter un plomb; de faire ma crise de nerf au départ d’un “bête” truc… Une chaussette par terre, le lave-vaisselle pas vidé…”

Vanessa, 31 ans, graphiste, deux enfants. “Une fois, j’ai renfermé ma fille de 3.5 ans dans sa chambre car elle piquait une crise de colère et je n’en pouvais plus… J’ai dû prendre 10 minutes pour réfléchir à quoi faire.”

Anonyme, 30 ans, employée, un enfant. “Ne pas changer son lange au moment où il faut partir à la crèche parce que vous êtes déjà à la bourre et que de toute façon elle s’en fout d’avoir le pet dans le caca. Quand vous arrivez à la crèche, vous vous excusez platement en disant “je suis désolée mais elle vient de faire caca sur le chemin de la crèche”.

Céline, 30 ans, employée, un enfant. “Le mettre devant la télévision… Rooh mais zut, ca nous permet quand même d’avoir un petit peu de répit !”





Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be