Il y avait très peu de chance que cette bourde se produise, et pourtant...

Tout a commencé le 6 décembre dernier. Ce jour-là, Fanny réalise son rêve en épousant l'homme de sa vie. Une fois le mariage civil terminé, elle transmet l'acte de mariage à la marie d’Ambilly, sa ville de naissance. Jusque-là rien d'anormal. Malheureusement, Fanny a une soeur qui fatalement porte le même nom de famille qu'elle. C'est à cause de cela que la commune s'est emmêlée les pinceaux. Plutôt que d'inscrire le mariage sur l'acte de naissance de Fanny, elle l'a indiqué sur celui de sa soeur, Lucie, qui s'est donc retrouvée mariée avec son beau-frère. Vous suivez?

"Je me suis rendue compte de l'erreur quand j'ai demandé une copie de mon acte de naissance pour le donner au prêtre qui nous mariera à l'église. J'ai reçu à la place celui de ma soeur", explique la jeune mariée au Dauphiné

Si l'erreur fait sourire les deux jeunes femmes, elle leur pose quand même quelques problèmes. "Je ne peux pas me marier puisque je le suis déjà avec mon beau-frère qui, du coup, est devenu bigame", explique Lucie. "Cela fait sept ans que je suis avec mon petit ami, on avait commencé à parler mariage". Malheureusement pour elle, elle ne pourra pas épouser son copain dans l'immédiat. "Notre dossier doit passer sur le bureau d'un procureur puisque c'est le seul qui peut autoriser la rectification de l'acte". Un délai qui peut aller d'un mois à un an...