Une semaine, en plein été, pour cinq personnes, à 500 euros, dans le sud de la France. Une illusion?

Pierre Baikry parcourt la brochure TUI dans le but de réserver des vacances pour lui, sa femme et leurs trois enfants sur la Côte d'Azur. Le Belge tombe rapidement sur une offre exceptionnelle: un séjour d'une semaine pour la modique somme de 500 euros. Difficile à croire? C'est du moins ce qu'il est indiqué sur la brochure de l'agence de voyage. Ni une ni deux, il réserve les sept jours dans le tout nouveau complexe dans la commune de Vence, à quelques kilomètres de Nice.

Mais la joie n'est que de courte durée puisque quelques jours plus tard, Pierre reçoit un appel téléphonique de TUI, lui apprenant qu'une erreur a été commise. La somme indiquée est celle pour une nuit, et non pour une semaine. Le séjour coûte en fait 3.500 euros au lieu de 500.

Pierre n'en démord pas, il ne payera pas: "Ce n'est pas notre problème", a-t-il déclaré à nos confrères de Sudpresse. Piet Demeyere, porte-parole de TUI, reconnaît qu'une erreur a été commise. "Dans notre hâte, nous avons mis le mauvais prix sur le site et dans le catalogue. Si on peut prouver qu'une telle erreur a été commise, la vente n'est pas valide."

Solution ultime pour la famille Baikry: se rendre à la Commission des litiges pour les voyages et envisager de partir au soleil à un prix dérisoire.